Ma galerie photos
A l’issue de la procession, tout le monde, prêtre y compris, passe sous la Vierge , les anciens disent que la tradition est de faire un vœu personnel. La dernière messe de la Neuvaine est célébrée au Couvent des Minimes, où habitaient les frères Minimes du 16ème au 18ème siècle (ils sont partis quelques années avant la Révolution ). La Vierge était portée en procession jusqu’au Couvent situé à 2 kilomètres du village. La guerre et les interdits l’ont rétrécie, mais la Neuvaine a persisté. Petit à petit, la procession a repris de l’ampleur. Ce vœu, prononcé par les consuls de l’époque, a été renouvelé tous les ans depuis 1721.
  • 20100912-155700-43313832.jpg 0 commentaire - vue 1991 fois 20100912-155700-43313832.jpg
  • 20100912-155707-53330330.jpg 0 commentaire - vue 1632 fois 20100912-155707-53330330.jpg
  • 20100912-155736-45616783.jpg 0 commentaire - vue 2121 fois 20100912-155736-45616783.jpg
  • 20100912-155745-55005093.jpg 0 commentaire - vue 1660 fois 20100912-155745-55005093.jpg
  • 20100912-155756-83179501.jpg 0 commentaire - vue 1859 fois 20100912-155756-83179501.jpg
  • 20100912-155850-63443370.jpg 0 commentaire - vue 1467 fois 20100912-155850-63443370.jpg
  • 20100912-155906-52859548.jpg 0 commentaire - vue 1888 fois 20100912-155906-52859548.jpg
  • 20100912-155927-21113080.jpg 0 commentaire - vue 1705 fois 20100912-155927-21113080.jpg
  • 20100912-155937-96686337 0 commentaire - vue 2115 fois 20100912-155937-96686337
  • 20100912-155941-13292516.jpg 0 commentaire - vue 1663 fois 20100912-155941-13292516.jpg
  • 20100912-160052-51082463.jpg 0 commentaire - vue 1916 fois 20100912-160052-51082463.jpg
  • 20100912-160109-44125295.jpg 0 commentaire - vue 1469 fois 20100912-160109-44125295.jpg
  • 20100912-160116-09358813.jpg 0 commentaire - vue 1603 fois 20100912-160116-09358813.jpg
  • 20100912-160123-48013508.jpg 0 commentaire - vue 1563 fois 20100912-160123-48013508.jpg
  • 20100912-160128-94102540.jpg 0 commentaire - vue 1677 fois 20100912-160128-94102540.jpg
  • 20100912-160138-94411613.jpg 0 commentaire - vue 1731 fois 20100912-160138-94411613.jpg

0 commentaire

Recevoir les nouveaux commentaires par mail
Ajouter un commentaire
La peste, partie de Marseille, ravageait la Provence... Le Voeu de Pourrières en 1720. (* : lire lentement) Le 5 octobre *l 720, les membres du bureau de vigilance*se réunissent et délibèrent unanimement comme il suit: «L’An 1720 et le octobre, *le bureau s’étant rassemblé, *considère que la calamité publique et les maux dont on est menacé *n’ayant pas de plus beau remède pour fléchir la colère divine *que le repentir des offenses que les humains commettent*; pour obtenir la grâce de se repentir*, tous les assemblés au présent bureau ont unanimement délibéré*et établi de se mettre sous la protection de la Sainte Vierge*, qu’on honore et vénère dans ce lieu*sous le titre de Notre Dame de Miséricorde,* dont l’image miraculeuse *est gardée dans l’église des révérends Pères Minimes*et, en mémoire de la protection de la mère de Miséricorde, *les assemblés vouent de faire dire chaque année *une neuvaine de messes à l’autel de Notre Dame, *dans la chapelle des Pères, *à la fin desquelles sera chanté le Sub Tuum. * Le dernier jour de la Neuvaine sera fait * procession où l’image vénérée, *sera portée à la paroisse de Pourrières. *Les Magistrats devront assister à la procession ainsi qu’aux messes. La première et la dernière messes seront chantées solennellement* chaque année et à perpétuité*, à commencer de l’année prochaine au jour et fête du nom de la Vierge *qui se trouve le dimanche après la Nativité de la Sainte Vierge.. . Ainsi a été délibéré *et nous, nous sommes soussignés *, suivent les signatures des Conseillers Municipaux*, appelés à l’époque Consuls. GUAIRARD, OUVIERE, SIMEONIS, SILVY, SIMEONIS.*FORMULE DU VOEU SOLENNEL: «Nous,*Consuls en ce lieu de Pourrières,*au nom de tous les Habitants,*mettons sous la protection de la Sainte Vierge ,*Mère de Miséricorde, le dit lieu et tous ses habitants, *reconnaissant que ce sera par sa puissante et sainte intercession *que nous obtiendront du Seigneur* la grâce du repentir de nos fautes*, l’union des esprits* la vraie amitié entre citoyens *et que nous serons délivrés de la contagion dont ce lieu est menacé. SUB TUUM. Sous votre garde nous nous réfugions *Sainte Mère de Dieu. *Ne méprisez pas la prière de vos enfants en détresse *mais délivrez nous de tout danger*, Vierge glorieuse et bénie. * AMEN